Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 05:00

La vie

s'encapuchonne de rides

 

et nous sommes soumis

aux saisons, aux étapes de l'âge,

 

mais comme le perce-neige,

la lumière s'invente un passage

 

à travers le lavis de nos passions,

de toutes nos circonvolutions

 

et nourrit la présence permanente

de notre ciel intîme.

 

La nuit comme le jour. Le nouvel athanor 2012

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 06:58

Dans l'imagination, il y a une révélation du moi à lui-même.

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans La pensée du jour
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 08:55

Avoir de l'imagination, c'est voir le monde dans sa totalité; car c'est le pouvoir et la mission des images de montrer tout ce qui demeure réfractaire au concept. On s'explique dès lors la disgrâce et la ruine de l'homme qui " manque d'imagination": il est coupé de la réalité profonde de la vie et de sa propre âme.

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans La pensée du jour
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 09:32

Pour apparaître singulier aux yeux des autres, il faut être pluriel en soi.

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans La pensée du jour
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 07:31

L'utopie est le moteur du progrès individuel et collectif. L'imaginaire en est le carburant .

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans La pensée du jour
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 05:19

" Ainsi deux recueils auront suffi à imposer la voix du poète Jacques Viallebesset, L'écorce des coeurs et  Le pollen des jours" ...Il y a une particularité dans cette voix, quelque chose d'unique même dans la poésie française contemporaine: une espèce de métissage difficile à définir entre les présences d'Eluard, les arcanes de certain chemin spirituel, Aragon, ceux qui philosophent par le feu, et l'Amour en forme de " Banquet"...

La poésie , en sa profondeur, est ce travail au noir, celui de la mort de la mort. Cheminement éclairant vers la porte étroite donnant sur un autre paysage, celui de la vie. Celà demande en effet qu'Ezéchiel ouvre les yeux. Là se trouve la poésie, et là se trouve le Poème dit par Jacques Viallebesset " .

Paul Vermeulen pour Recours au poème .

 

" ...ces mêmes grains de pollen sont à l'origine d'un merveilleux recueil de poèmes, où la marche des astres, du temps, de la nature et des hommes occupe une place de premier ordre. Un recueil magistral, un vivifiant pour le coeur et l'âme, à lire pour ceux qui ne le connaissent pes encore et, pour ceux qui l'ont déjà découvert, à relire aussi souvent que faire se peut".

Valérie Debieux pour La Cause Littéraire .

 

"  Ce recueil est composé de Cinquante-deux poèmes " traqués au long de cinquante-deux semaines d'un amour lumineux"  et comme le dit très justement dans sa préface le philosophe Robert Misrahi : " ..l'amour transforme les jours en en faisant un pollen , une graine fécondatrice" ...

Ce qui est si  plaisant dans la poésie de Jacques Viallebesset , c'est son apparente simplicité, sa clarté, sa modestie, et aussi, toujours, cette volonté de ne pas céder au désespoir, de contempler les étoiles, de dire la beauté du monde...Lire Jacques , c'est plonger dans un puits de lumière ...Qu'il en soit , ici, remercié.

 

Sophie Delaunay. Blog " En lisant , en écrivant"

 

 



Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Critiques Pollen des jours
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 07:16

Je traverse la nuit jusqu'à ne voir

de toi qu'un éphémère envol

quelque chose de gris qui surnage

et descend et se métamorphose

 

J'oublie tout des regards et de la plainte

douce qui s'habille au couchant

dès que l'automne ploie dès

qu'aujourd'hui s'endort

 

Tu bouges un peu en attendant tu te

rassembles pour surgir

contre la pointe d'un couteau

 

On convoque à nous deux

l'essentiel du voyage en murant

le sommeil en oubliant la plaie

qui brise nos miroirs

 

puisqu'il nous faut mourir

au seuil de la mémoire et de l'ennui

un peu de nos prénoms

 

une arme pour vibrer

une âme pour chanter.

 

Poème inédit.

 


Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 09:41

Malheureux l'homme qui ne sait pas qu'il possède deux grands trésors à l'intérieur de lui-même: LA CLARTE DE L'ESPRIT, qui peut le rendre libre, et LA BONTE DU COEUR , qui peut le rendre heureux.

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans La pensée du jour
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 09:51

Le passé n'est pas, mais il peut se peindre

Et dans un vivant souvenir se voir

L'avenir n'est pas mais il peut se feindre

Sous les traits brillants d'un crédule espoir

Le présent seul est vrai , soudain s'élance

Semblable à l'éclair au sein du néant

Ainsi l'existence est exactement

Un espoir, un point, une souvenance.

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Ils ont écrit
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 05:00

L'amour n'est en soi ni un échec ni un piège. Encore faut-il qu'il soit " pensé", éclairé , réfléchi et conduit.

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans La pensée du jour
commenter cet article

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :