Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 09:32
L'éternité maintenant . Catherine Smits

Je déclare l'éternité maintenant 

Dans l'intime morsure du désir 

Avec l'écho tourbillonnant 

Devant ses ailes qui l'étirent 

 

Le temps peut bien m'ensevelir 

Coudre ma bouche d'un dernier fil 

J'ai au fond de la gorge un râle 

Etranger à la mort et à son châle 

 

Même glacée ma bouche te suppliera 

D'un psaume de cendres qui répandra 

Nos impatiences en pluie d'oiseaux 

L'amour sera mon seul tombeau . 

 

Poème Inédit. Tous droits réservés .  

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 08:44
" L'Orbs, l'autre planète" a lu l'anthologie Jacques Viallebesset

Jacques Viallebesset est le poète prismatique de l'instant suspendu. Affuté et attentif, vibrant comme la corde d'un instrument chargé de vécu,tanné par le jeu des ans, il nous ravive la mémoire des doux sons de la vie, de ces fragments fugaces, qui s'échappent, perdus, mais dont la réminiscence fait sens. Au service de l'universel, du coeur, de ce supplément d'âme qui fait la marque vibrante et frissonnante des plus grands, Jacques Viallebesset compose au fil de ses écrits une maille de mots ténue. Un chemin discret mais ancré dans une matière fraternelle, pavé d'une mélancolie intemporelle et touchante. 

Volontiers misanthrope mais habité du goût de vivre, notre poète auvergnat, " berger des mots drus", à la retraite des lumières parisiennes,mais trop conscient pour se taire, nous tend la porte d'un paradis rayonnant d'amour. 

De l'éclat d'une étoile à l'épanchement d'un coeur perdu, aux alambics de l'alchimiste du subtil, de la nature qui se déploie ou soupire, ou encore d'un poème sur le bonheur d'un scribouilleur sous-saigné, JV cultive sensibilité et délicatesse. Témoin des cent mille cadeaux du monde, instants précieux qui donnent le sel d'une vie présente, habitée d'un frisson céleste. Ce bonheur du rien, joyeuse tristesse de l'automne de la vie, ému et émerveillé d'un rien qui fait tout. 

Son anthologie , publiée au Nouvel Athanor, sous la direction inspirée de Jean-Luc Maxence , est composée d'extraits de ses précédents recueils , " L'écorce des coeurs", " Le pollen des jours", " Ce qui est épars", " Sous l'étoile de Giono"et d'un certain nombre de poèmes inédits ou extraits de son prochain recueil " Dans le vert des montagnes-Sur les pas de Gaspard". Autant de pages pour goûter cette élégance au service d'un art royal qui traversera le temps. Que la poésie vous garde, Jacques Viallebesset, comme vous insistez tant à nous le clamer. 

Maxence Layet 

disponible sur www.lenouvelathanor.com, amazon.fr, fnac.com 

Prix 15 E 

" L'Orbs, l'autre planète" a lu l'anthologie Jacques Viallebesset
Repost 0
Published by Maxence Layet - dans actualité
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 08:31
Gaspard des montagnes. Douzième veillée . Henri Pourrat

Gaspard avait maintenant le regard plus perçant, plus vrillant, venu de plus loin sous les sourcils. 

Il n'allait pas céder au malheur. Le monde a été fait un vendredi, mais on n'est pas homme si l'on ne sait pas marcher quand même et se baller du monde 

.......

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans En cheminant avec Pourrat
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 08:25
Le coeur saigne. Jacques Viallebesset

Les oiseaux ne chantent plus au nid des mousses 

A l'orée de nos rêves dans la rumeur du sang 

Ô saisons du coeur aux soleils écartelés

Comment choisir entre l'avenir ou les souvenirs

......

Dans le vert des montagnes- En cheminant avec Gaspard 

A paraître 

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans DANS LE VERT DES MONTAGNES
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 07:53
Gaspard des montagnes. 17ième veillée . Henri Pourrat

Un petit dimanche de Mai, Valentin avait donné rendez-vous à Gaspard au café Ronzier. Il devait l'aboucher avec un de ses amis, auditeur au Conseil d'Etat, qui se trouvait de passage à Ambert . 

Ils accompagnèrent ce jeune homme jusqu'à sa chaise de poste, contents tous deux d'avoir mis en train l'affaire des communaux. 

 

Gaspard des montagnes. Henri Pourrat . Editions Albin Michel 

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans En cheminant avec Pourrat
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 07:46
L'enfant volé. Jacques Viallebesset

A quoi bon cette chienne de vie de misère 

C'est à croire que le Diable mène le monde 

Voilà plus d'un an que le père a embarqué 

Un an de malheur le petit Henri est né 

......

 

Extrait de Dans le vert des montagnes-En cheminant avec Gaspard

A paraître 

L'enfant volé. Jacques Viallebesset
Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans DANS LE VERT DES MONTAGNES
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 07:04
Ta bouche. Catherine Smits

Ta bouche

Comme une chantepleure 

Dans laquelle je verse 

Goutte à goutte 

Le cri de ma naissance 

Au flambeau de ta langue 

Recueille-le 

Protège-le de l'arrogance du temps 

Et quand l'éternité se jouera de nous 

Alors résonnera 

Dans la prophétie des saisons 

Dans l'incantation des ruisseaux 

La légende que mes mains

Ont bâtie sur ta peau .

 

Catherine Smits 

Poème inédit 

Tous droits réservés .  

 

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 06:52
Devant lui . Anne Perrier

Devant lui 

Il rabattait la lumière

En écartant les mains

C'était beau de le voir

Jouer avec le matin si sérieusement 

Il ouvrait des villages et des villes 

Qui seraient restés perdus dans de longs plis d'eau

Et puis tant de visages 

Purs végétaux

Que tout de suite il aimait 

pour leur fraîcheur et leur vieil âge

Ainsi toute la terre coulait dans sa gorge 

Comme une goutte de rosée 

poursuivie des oiseaux

 

Anne Perrier 

Oeuvres poétiques . Ed L'escampette . 

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 15:50
Sur un fil . Jacques Viallebesset

J'ai largué toutes les amarres 

Un seul fil de sang me relie

A la vie et à toi lointaine 

Vers qui titubant j'avance 

 

Je ne sais danser solitaire 

Sans toi qui es mon balancier 

Comment engendrer des étoiles 

Dans la nuit  déserte d'aimer 

 

Sous moi la terre va s'engloutir 

Île éphémère où un homme 

Aura cherché le seul chemin 

Qui va d'un coeur à un autre 

 

Ce fil qui noue deux étoiles 

Ruisselantes d'amour  à jamais . 

 

Poème inédit 

Tous droits réservés. 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans La cinquième saison
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 13:26

Les plus grands de tous les biens, ceux que chacun doit chercher à obtenir pour soi et à partager avec tous sont la lucidité, le courage et la douceur. 

Louis Lavelle 

Repost 1
Published by Jacques Viallebesset - dans La pensée du jour
commenter cet article

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :