Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 07:16

Je traverse la nuit jusqu'à ne voir

de toi qu'un éphémère envol

quelque chose de gris qui surnage

et descend et se métamorphose

 

J'oublie tout des regards et de la plainte

douce qui s'habille au couchant

dès que l'automne ploie dès

qu'aujourd'hui s'endort

 

Tu bouges un peu en attendant tu te

rassembles pour surgir

contre la pointe d'un couteau

 

On convoque à nous deux

l'essentiel du voyage en murant

le sommeil en oubliant la plaie

qui brise nos miroirs

 

puisqu'il nous faut mourir

au seuil de la mémoire et de l'ennui

un peu de nos prénoms

 

une arme pour vibrer

une âme pour chanter.

 

Poème inédit.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :