Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 05:00

Pour ne pas oublier, puis-je me souvenir que justement

je ne me souviens pas.

Ce n'est que lorsque je reconnais que je ne sais rien

qu'il m'est donné la possibilité de tout connaître

Car la perception de ma fragilité renforce la conscience

qui m'est donné de l'Infini,

Comme la constatation de mon oubli me rappelle à la Présence.

Ai-je une autre solution que de voir où se loge le problème?

Il me faut percevoir le monde voilé de faux pour m'ouvrir à la vraie vie,

Et sentir les barreaux de ma prison pour réussir mon évasion

Et comprendre qu'en vérité j'ai toujours été libre.

Seule la claire vision de mon manque m'offre la possibilité d'être comblé

Car ce n'est encore que lorsque je perçois que sans coeur,

je suis incapable d'aimer,

Que se révèle à moi le merveilleux Amour!

Seule la perception directe de mon amour-propre

Me révèle la présence impersonnelle de la paix.

Je ne peux vivre qu'en voyant ma vanité

Comprendre que "je suis la voie, la vérité et la vie",

En faisant l'expérience de l'impasse du mensonge et de la mort.

Car je ne suis pas un homme qui fait l'expérience d'être un homme.

Voir que je ne suis rien pour sentir que je suis Tout

Contempler l'éphémère pour renaître à l'Eternel.

Ici et maintenant, voilà quelle est ma tâche,

Et le doux labeur de la Béatitude-

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :