Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 06:00

Un chat andalou regardant à travers un cristal noir

Nous poursuivait toute la journée à travers Grenade

Nous errions dans l'Albaicin

Il errait

Nous gravissions les escaliers de pierre

Il faisait de même

Nous descendions

IL descendait

Nous traversions le fleuve Darro

Il traversait

Nous gravissions la pente

Vers l'Alhambra

Il en faisait de même

Nous nous poussions des ailes à partir des

arabesques d'Abi Abdallah

Il s'en procurait des ailes

Nous allions devenir des oiseaux

Il nous imitait 

Qui aurait parlé de nous à ce chat andalou? 

Et pourquoi nous suivait-il?

Quand nous fûmes rentrés pour notre première nuit

Quand nous défonçâmes notre première forêt

Et fîmes un lit de feuillage

Nous sautions-dans les ténèbres-d'une branche à l'autre

Cette peau bleue, est-ce la tienne ou la mienne?

Cette voix 

Est-ce l'écho de la chatte ou le nectat des abeilles?

 

Cette fourrure sous le nombril 

Est-ce celle d'un félin ou d'un écureuil?

Nous étions dans le premier langage de glaise

A nous défaire des lumières de nos corps

Et nous pénétrions dans les entrailles de la terre 

Nous allions nous métamorphoser en oiseaux

Quand le chat andalou ouvrit la porte

Trainant une queue aussi bleue que la nuit.

 

Vient de paraître. Que toute chose se taise. Moncef Ouhaibi. ed Bruno Doucey

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :