Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 05:15

A Tahar Djaout,

A tous les artistes et intellectuels assassinés dans le monde

 

Ils débarquèrent tout noir

Dans le silence de la nuit noire

 

Ils fracassèrent la porte

Les tiroirs le lit et les cendriers

 

Ils prirent ses crayons noirs

Ses feuilles noircies et blanches

 

Ils enchainèrent ses bras frêles

Et baillonèrent sa grande gueule

 

Ils repartirent tout noir

Dans le fracas de la nuit noire

 

Et s'arrëtèrent dans une forêt noire

Un corbeau rodait déjà dans le noir

 

Ils coupèrent d'abord ses doigts

En premier les index qui accusent

 

Ils crevèrent le vert de ses yeux

Quand le désespoir est leur vision

 

Ils coupèrent sa langue NON

Quand la meute ne hurle que oui

 

Ils percèrent ses tympans sourds

A leur musique de bruits de botte

 

Ils arrachèrent son coeur palpitant

Violet d'amour qu'ils ne connaaissent

 

Puis dans la terreur de la nuit noire

Ils fracassèrent son cerveau lumière...

 

Des milliards d'étoiles jaillirent

Tourbillon spiral dans le ciel noir

 

Et depuis ce jour scintillent les étoiles

Dans la beauté des nuits noires

 

Inédit. Tous droits réservés.

Avec l'aimable autorisation de Barek Abas

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :