Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 08:46

Je renonce au bonheur de vivre mais non pas

A celui d'être un homme effronté

Parodie l'harmonieux instant où tu es ivre

Et profère en rêvant des paroles sacrées!

Où allons-nous? Vers quel butoir incertain de l'espace

Quelle petite vie au détour du matin

Qui renifle hébétée dans le café des tasses

L'indigent et cruel mélange du destin?

Mais s'enivrer est vain et les pluies qui reviennent

Ont cette odeur de temps qui ranime les cors

Ceux-là font sonner les heures diluviennes

A l'horloge inexacte et stérile des corps

D'où venons-nous? Qui sommes-nous? Où allons-nous?

Avec des bleus aux yeux et des plaies aux genoux?

Quand on a comparu sur les bancs de l'enfance

Et acquis sans effort l'acquiescement de Dieu

Ah! Peut-on réfuter l'Admirable Conscience

Comme une manifestation du merveilleux?

Mais qu'importent la fièvre et le Mot du verdict

Si la terre aussi bien que le ciel est unique !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :