Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 09:21

Je ne veux rien savoir

Rien écouter et rien entendre

J'élude le blanc et le noir

Et j'ignore le vert le plus tendre

Je ne veux ce soir rien comprendre

Mais te voir te boire et te prendre

 

Je te prendrai comme un bateau prend la mer

Je briserai les vagues

Je te prendrai comme un oiseau fend l'air

Je te prendrai comme on plante une dague

Je te prendrai

Comme un clochard arrache la monnaie au

Fond de sa sébille

Et comme mille avions bombardent uner ville

 

Je te prendrai

Comme le jour qui balbutie

Entrouvre à demi la paupière

Comme un moine dans sa prière

Comme un voyou lançant sa pierre

Je te prendrai comme on pend la sorcière

Je te prendrai comme on peindrait sa mère

 

Je te prendrai dans le coeur de ma main

Comme un enfant comptant ses billes

Ou peut-être au creux d'un chemin

Comme un garçon et une fille

Dans les senteurs du romarin

 

Je te prendrai mon doux chagrin.

 

Jean-Pierre Rosnay

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans Mes poètes et poèmes préférés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :