Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 08:16
Pour Saluer Giono-Regain  Jacques Viallebesset

Celui qui faisait chanter l'enclume est parti 

Il a retrouvé la vieille au coin de l'âtre 

Et s'est senti gelé jusqu'au fond des os 

Percevant le village mort et sa solitude 

 

La vieille aussi a disparu sur le plateau 

Un jour le vent du printemps s'est levé 

Vagues houleuses d'herbes à perte de vue 

Il a retrouvé le village vide et lui seul 

 

Le rémouleur et la femme perdue erraient 

Trouvant la maison entourée d'herbes douces 

Et les abeilles sous les tuiles chaudes à l'oreille 

Elle s'est assise des paquerettes entre les jambes 

 

Elle l'a trainé dans l'herbe quand il s'est noyé 

Et a fermé ses doigts sur sa main chaude 

Cela a fait à son corps un été de moisson

Elle a glissé dans l'herbe et son corps a chanté

 

Il a appuyé le soc jusqu'au sang de la terre 

La vie a repris dans la maison et alentour

Ils s'endorment dans des draps chauds d'amour

Le soleil saute la colline et c'est le regain.

 

Extrait de Sous l'étoile de Giono

Editions Alain Gorius-Al Manar

Disponible sur www.editmanarcom  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans pour saluer giono
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :