Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 08:49
Pour saluer Giono  Jacques Viallebesset

On voit le désert extraordinairement blanc

L'hiver jusqu'aux lisières noires des bois

Le village s'ennuie sous son poids de neige

Certains rêvent à des hiéroglyphes de sang

 

Un roi sans divertissement est un homme

Plein de misère comme les autres et vous

Ordinaire cruel monstrueusement commun

Surtout s'il tue seulement pour se distraire

 

Le capitaine l'avait reconnu comme lui-même

Et le libéra d'un coup de pistolet dans le ventre

Lui aussi traquant les loups désirait se distraire

Il savait pourtant que seul l'homme est un loup

 

Il essaya quand même de construire une vie

Comme tout le monde allant jusqu'à se marier

Mais l'ennui l'engourdit d'une douceur molle

Car il est la grande malédiction de l'univers

 

Un jour il trancha le cou d'une oie blanche

Et jouit du sang vermeil en étoile sur la neige

Hypnotisé il prit peur de sa propre cruauté

Sa tête éclaboussa en gerbes d'or dans le ciel

Un bâton de dynamite à la place d'un cigare.

 

JV

Extrait de Sous l'étoile de Giono

disponible sur www.editmanar.com

 

Pour saluer Giono  Jacques Viallebesset

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Viallebesset - dans pour saluer giono
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :